Les acides gras et votre santé

Les acides gras et votre santé

Aujourd’hui, les huiles sont considérées comme du gras nocif pour la santé. Ce n’est plus la chasse aux sorcières mais aux matières grasses, sans se demander un instant si son corps en a besoin ou non.

Il y a pourtant une différence entre manger un hamburger (acide gras saturé) ou des sardines (acide gras essentiel).

Nous avons besoin de toutes sortes de bonnes graisses sur une journée, car elles aident le corps à combattre les agresseurs extérieurs (chocs, température du corps, stress, …).

Mais pour comprendre pourquoi il est impératif d’en manger, commençons par un petit cours théorique sur les acides gras !

2 grandes familles : les acides gras saturés et les acides gras insaturés

Les Acides gras saturés
2/3 Animales : viandes grasses (Porc, Mouton, Agneau, charcuteries, lard, etc....), viandes maigres (Volailles), produits sous animaux (œufs, beurre, crème, fromage, etc..).

1/3 Végétales : huiles de palme, de coco, coprah, beurre de cacao..

Les Acide gras insaturés
Acides gras mono-insaturés, dit Oméga 9 : Huile d’olive, d’arachides, avocat, amande, noisette...
Acides gras poly-insaturés, Oméga 3 et 6, dit essentiels (fournis que par l’alimentation*) :

Oméga 3 :

Graines de chia, noix, lin, colza, cameline, végétaux verts, poissons gras (Sardine, Hareng, Maquereau, Saumon, Thon..).

Cet acide gras essentiel se transformera dans notre organisme en EPA et DHA si nous avons la capacité enzymatique adéquat. Sinon une complémentation avec l’avis d’un thérapeute sera nécessaire.

Contre-indications : Femmes sous traitement hormonale et prise d’anti-coagulants.

Oméga 6 :

Huile de carthame, de pépins de raisin, de tournesol, de germe de blé, de maïs, de noix, de soja, sésame...

Ces deux derniers types d’acides gras sont en compétition dans l’organisme car ils utilisent les mêmes enzymes et vitamines.

Or, aujourd’hui, on observe fréquemment un excès en Oméga 6 qui limite l’utilisation des Omégas 3.

Le bon apport nutritionnel entre oméga 3 et 6 serait donc : 1 Oméga 3 pour 4 Omega 6.

A noter : Chacune des huiles citées contiennent de l’oméga 3, 6, et 9, elles ont seulement une composition différente.

Alors, n’hésitez pas à varier vos huiles et à les utiliser sous la forme de graines (pavot, tournesol, sésame, lin, chia...à broyer), de fruits oléagineux (noix, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, amandes, cacahuètes, noisettes...) ou de purée pour certaines.

Votre organisme n’aura plus qu’à prendre ce dont il a besoin.

Et n’oubliez pas l’équilibre sur votre journée, car tout est une question de dose et même si elles sont saines pour le corps, elles n’en restent pas moins calorique ;o) :

AG Saturés : 20 gr/jour
AG monoinsaturés : 20 gr/jour
AG polyinsaturés 20-30 gr/jour
EPA/DHA (Ω3): 0,3 à 0,5 gr/jour

Bon alors, mais pourquoi consommer un peu plus d’Omégas 3 ?

Dans cette course effrénée qu’est notre vie moderne, les Omégas 3 sont l’un des acides gras essentiels qu’il faudra privilégier dans l’alimentation, car malheureusement nous n’en consommons pas assez.

Ils sont l’un des carburants essentiels du cerveau, qui en est constitué à 60 %. Bien nourris, les neurones pourront communiquer entre eux et la transmission de l’influx nerveux, telle une autoroute bien huilée, alimentera tous vos organes.

Ce sont aussi, des anti-inflammatoires naturels et des fluidifiants sanguins exceptionnels pour le cœur.

Donc, plus vous aurez un bon apport en bons acides gras, plus les connexions entre votre cerveau et chacun de vos organes (Foie, intestins, peau, reins…) de votre corps seront effectives.

Un véritable bouclier contre le stress et une assurance de retrouverez un bel équilibre corps/esprit si recherché actuellement dans nos vies.

Maintenant que vous êtes devenus des experts du gras, enfin du bon gras ! Faisons un zoom sur cette huile riche en oméga 3 et que l’on trouve très facilement dans notre belle région de Normandie, l’huile de Lin.

Beaucoup de femmes ont une peau desséchée et ne comprennent pas pourquoi, car elles se disent boire suffisamment.

Il faut savoir que les nutriments (minéraux, vitamines, fibres, acides gras, eau..) de votre quotidien, sont importants pour tous les aspects physiologiques de votre corps y compris la qualité de votre peau, mais que même si l’hydratation est capitale, le bon gras, et en priorité les omégas 3 contenus dans l’huile de lin, le sont tout autant.

D’ailleurs sa composition parle d’elle-même :

AG mono insaturés (Omega 9) : 17 à 19 % d'acide oléique
AG poly insaturés : 55% à 60% d’Oméga 3 et 15 à 16 % d’Omega6
AG saturés : 5% à 7% d'acide palmitique, 3% à 4% d'acide stéarique

Privilégier l’origine française :

Cette huile végétale de couleur jaune d'or, tirée des graines mûres du lin cultivé, doit être extra vierge, obtenue par pression à froid, et idéalement d’origine biologique.

Vous la trouverez facilement d’origine France, car si vous ne le saviez pas déjà, la Normandie est le leader mondial de la production de lin.

Consommation :

Elle ne peut être chauffée et se consomme uniquement froide, en assaisonnement ou sur un plat chaud.
L’huile de lin ne doit pas être soumis à la lumière ni à la chaleur et doit être conservée au réfrigérateur environ 3 à 9 mois après l'ouverture du flacon.

Pour cela, je vous conseille d’acheter une bouteille de faible contenance dotée d'un verre opaque ou pour de plus grosses quantités en bidon.

Telle la douceur de cette jolie fleur bleue si éphémère qu’est le lin, son nom qui signifie en latin « adoucir » est déjà une belle promesse de ses vertus que vous pourrez utiliser aussi bien par voie interne que par voie externe.

Utilisation par voie interne : 2càs par jour

Dans vos vinaigrettes : 2 càs d’huile de lin, 1 càc de purée de cajou ou autre oléagineux, 1 càs de vinaigre de riz ou de pomme, 1 càc de tamari ou un peu de fleur de sel, graines de sésame ou de tournesol.

Sur un plat chaud : mais attention elle ne doit pas être chauffée au moment de la cuisson car sinon elle devient toxique pour l’organisme, mais vous pourrez mettre un filet d’huile sur votre purée de butternut, vous verrez c’est un vrai délice !

N’hésitez pas à tester également le O’miam https://www.bainsderivatifs.fr/portfolio-item/miam-o-fruit/ qui vous donnera un bon apport d’acide gras pour votre journée. Il faudra dans ce cas utiliser les graines de lin au préalable broyées (remède naturel contre la constipation).

Par voie externe : Anti-âge incroyable pour la peau

- Le visage : la crème Expo défense de Linaé élaborée à partir d’une production d’huile de lin biologique et locale ainsi que l’ajout de mucilage de lin bio pour la souplesse de la peau. C’est une crème très agréable à mettre avant d’aller se coucher, tant pour sa texture que pour son odeur.
https://linaeskincare.com/fr/accueil/17-creme-detox-nuit-anti-fatigue.html

Et si vous n'avez plus de crème et bien pas de soucis, quelques gouttes d'huile de lin et 1 goutte d'huile essentielle de rose feront une huile de soin exceptionnelle.

- Les pieds : 1 càs d’huile de lin avec 4 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat (détente du soir) ou de pin (vitalité du matin).

- Les cheveux : 1càs sur vos pointes le soir avant de vous coucher avec une goutte d’huile essentielle de Ravintsara ou de Maniguette de chez https://www.asterale.com/.

- Les ongles : 1càc sur vos mains

Alors maintenant, on mange bon, sain et gras pour être en santé et bien dans sa peau !!!!!

Sarah Pontabri Naturopathe 

* Les acides gras essentiels jouent un rôle à tous les niveaux de l’organisme : régulation des productions hormonales ; hydratation cellulaire ; réactions immunitaires ; fonction cardiaque ; fluidité des cellules nerveuses ; processus de la vision ; protection hépatique.

 

Blogue

B 08/02/2020

Sarah à la recherche de ...

...LIBERTE C'est quoi la liberté pour vous ? Faire ce que vous voulez, quand vous voulez où vous voulez, ne rien devoir à personne, pas de contraintes, pas de justifications,...

Lire plus
11/10/2019

Le contact de votre peau...

1er contact quand vous arrivez dans ce monde, quand bien au chaud on vous retire de votre nid douillet. 1er contact avec votre enfant, quand vous le rencontrez pour la...

Lire plus
25/02/2019

Atelier en entreprise "Bien nourrir son cerveau"

Votre cerveau, l'ordinateur de bord !   Quels sont ses besoins spécifiques pour être en forme, performant et rester positif  ?   L'atelier "Bien nourrir son cerveau" , basé sur les...

Lire plus